Chienne rongeant un os de Camille Claudel
© ADAGP

Chienne rongeant un os
(v. 1893)

Cet exemple de sculpture animalière fait partie de la série des études d'après nature. Si Camille Claudel s'est essentiellement attachée à la retranscription fidèle d'une attitude caractéristique de l'animal, la force dramatique conférée à l'œuvre se situe dans la tradition des ouvrages animaliers marqués par le romantisme.

 

En savoir plus > NOTICE

 

Crédits