Tête d'Enfant de Camille Claudel
© ADAGP

Tête d'Enfant ou
Etude pour un bourgeois de Calais
(v. 1885)

Cette œuvre est parfois intitulée Tête d'enfant. Nous nous rendons aux arguments de Reine-Marie Paris et Arnaud de La Chapelle qui y décèlent une parenté avec les études pour le Monument aux Bourgeois de Calais de Rodin. Néanmoins l'édition par Blot et la repro­duction, dans l'article de Paul Claudel paru dans L'Art décoratif, du plâtre qui se trouvait toujours dans l'atelier de Camille Claudel en 1913 nous permettent de penser à une attribution, au moins partielle, à celle-ci. C'est avec cette réserve que nous maintenons cette petite tête au catalogue des œuvres originales.
Nous ne connaissons pas le fondeur du bronze de la collection Courty. La fonte Blot n'apparaît pas dans le catalogue de l'éditeur en 1905. Elle aurait donc été réalisée pour l'exposition de 1908. Nous ne connaissons pas l'importance de l'édition, cette œuvre n'apparaissant pas lors de la cession de Blot à Barbedienne.

 

En savoir plus > NOTICE

 

Crédits